• Pendant la visite au JAPAR, on nous a demandé comment utiliser telle ou telle plante vivace: consoude, plantin.... voilà une recette avec la mélisse qui ne s'utilise pas qu'en infusion!
     
    Aujourd’hui je vous propose une nouvelle recette en lien avec ma participation au défi du site « recettes.de » :http://recettes.de/defi-dessert-aux-herbes. Ce défi a pour thème « les herbes aromatiques ». Vous avez déjà pu le constater avec ma succulente recette de cake basilic-citron : j’aime les mélanges audacieux et  j’adore cuisiner les herbes aromatiques.
    Dans mon jardin pousse une plante odorante et étonnante: la mélisse. Sous ce nom aux allures de réglisse, se cache de douces saveurs citronnées et acidulées. Pour la découvrir, je vous propose la réalisation d’un cake à la mélisse, tout aussi surprenant que délicieux ! Vos papilles m’en diront des nouvelles ! 
    Cette recette est très facile, rapide et peut se préparer la veille. Votre cake restera moelleux le lendemain.  
    Vous pouvez le faire en forme de cake ou en muffins (vous pouvez en réaliser 12 avec cette recette). Une belle boule de glace à la fraise l’accompagnera à merveille.

     

    Un conseil primordial : veillez a utiliser de la mélisse fraiche. 
     


     

     
     
            
     
           Ingrédients :  
     
    -          1 poignée de feuilles de mélisse  
    -          180G de  beurre 
    -          3 œufs 
    -          150G de sucre 
    -          180G de farine 
    -          ½ citron

     

     
     
     
    Préparation : 
     Préchauffer le four à 180°C. Beurrer le moule.  
    Bien laver les feuilles de mélisses et les ciseler.  
    Séparer les blancs des jaunes d’œufs.  
    Faire fondre le beurre au micro-onde 
    Mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre, puis ajouter la farine. Bien mélanger, ajouter le jus de citron ainsi que les feuilles de mélisses ciselées. 
    Monter les bancs en neige puis les ajouter dans la préparation délicatement. 
    Verser la pâte dans le moule à cake. 
    Cuire environ 30 minutes
     
     

    votre commentaire
  • demain, portes ouvertes au japar! venez nombreux


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    Pétition et interpellation de vos députés: La France doit avoir une politique ambitieuse sur le dossier des pesticides! Loi EGAlim Images invisibles? Cliquez ici...

     

    Loi Agriculture et Alimentation : à 16h les débats vont reprendre à l'Assemblée nationale. Les amendements demandant l'interdiction des produits contenant du glyphosate seront alors débattus. Faites pression pour que soient votés ces amendements !

    Alors que l’autorisation du glyphosate, herbicide cancérogène probable selon le CIRC et le plus vendu au monde, a été prolongée pour 5 ans en Europe à l’automne dernier, Emmanuel Macron s’est, lui, engagé à interdire en France les produits contenant du glyphosate « au plus tard dans trois ans ».

     

    Or le gouvernement semble rétropédaler puisqu’une proposition d’amendement pour interdire le glyphosate du rapporteur de la Loi, M. Moreau, a été retirée lors de l’examen en commission des Affaires économiques, suivant ainsi l’avis défavorable du ministre de l’Agriculture Stéphane Travert.

     

    Mais il n’est pas trop tard : l’engagement d’interdire les produits contenant du glyphosate en France au plus tard dans trois ans peut encore être adopté dans le cadre de la Loi Agriculture et Alimentation. En effet, des élus (notamment de la majorité présidentielle) ont déposé des amendements demandant cette interdiction!

     

    Comment ? En interpellant vos députés grâce à votre compte Twitter !

     

    Vous n'avez pas de compte Twitter ? Pas de soucis :

    SIGNEZ et DIFFUSEZ LA PETITION interassociative, nous avons besoin de vous !

    0

    D'autres sujets seront aussi débattus aujourd'hui et demain !

    Pesticides : Abeilles et riverains au coeur des débats

    Outre la question du glyphosate, d'autres sujets vont être débattus ce jour et demain.

     

    Si vous avez un compte Twitter, n'hésitez pas à interpeller directement vos élus sur :

     

    la question des néonicotinoides

    le dossier des riverains

    ou encore le sujet des pesticides les plus préoccupants

     

    Pétition et interpellation de vos députés: La France doit avoir une politique ambitieuse sur le dossier des pesticides! Loi EGAlim   Images invisibles? Cliquez ici...
     

    Loi Agriculture et Alimentation : à 16h les débats vont reprendre à l'Assemblée nationale. Les amendements demandant l'interdiction des produits contenant du glyphosate seront alors débattus. Faites pression pour que soient votés ces amendements !

    Alors que l’autorisation du glyphosate, herbicide cancérogène probable selon le CIRC et le plus vendu au monde, a été prolongée pour 5 ans en Europe à l’automne dernier, Emmanuel Macron s’est, lui, engagé à interdire en France les produits contenant du glyphosate « au plus tard dans trois ans ».

    Or le gouvernement semble rétropédaler puisqu’une proposition d’amendement pour interdire le glyphosate du rapporteur de la Loi, M. Moreau, a été retirée lors de l’examen en commission des Affaires économiques, suivant ainsi l’avis défavorable du ministre de l’Agriculture Stéphane Travert.

    Mais il n’est pas trop tard : l’engagement d’interdire les produits contenant du glyphosate en France au plus tard dans trois ans peut encore être adopté dans le cadre de la Loi Agriculture et Alimentation. En effet, des élus (notamment de la majorité présidentielle) ont déposé des amendements demandant cette interdiction!

    Comment ? En interpellant vos députés grâce à votre compte Twitter !

    Vous n'avez pas de compte Twitter ? Pas de soucis :

    SIGNEZ et DIFFUSEZ LA PETITION interassociative, nous avons besoin de vous !
    0

    D'autres sujets seront aussi débattus aujourd'hui et demain !

    Pesticides : Abeilles et riverains au coeur des débats

    Outre la question du glyphosate, d'autres sujets vont être débattus ce jour et demain.

    Si vous avez un compte Twitter, n'hésitez pas à interpeller directement vos élus sur :

    • la question des néonicotinoides
    • le dossier des riverains
    • ou encore le sujet des pesticides les plus préoccupants

     https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pesticides-la-france-bat-des-records-en-matiere-de-derogations_123912

     

     


    votre commentaire
  • https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/stephane-travert-refuse-l-interdiction-legale-du-glyphosate-5781655

     

    http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/glyphosate_briefingmedia-2.pdf

    http://www.lavoixdunord.fr/382393/article/2018-05-23/pas-d-interdiction-du-glyphosate-en-trois-ans-inscrite-dans-la-loi-malgre-la

    Macron avait promis l’interdiction du glyphosate mais il est en train d’abdiquer sous la pression des industriels du toxique comme Monsanto. Et il ne reste plus que notre mobilisation pour bloquer ce puissant lobbying.

     

    Alors que l’autorisation du glyphosate, herbicide favori de Monsanto qui est le plus vendu au monde, a été prolongée pour 5 ans en Europe à l’automne dernier, le président s’était, lui, aussitôt engagé à l’interdire « au plus tard dans trois ans ».

     

    Le projet de Loi Agriculture et Alimentation débattu à l’Assemblée nationale en ce moment offre l’opportunité de concrétiser cette promesse. Or, le gouvernement est en train de rompre cet engagement puisqu’il refuse de l'inscrire dans le projet de loi.

     

    Mais il n’est pas trop tard.

     

    Une bataille se déroule en ce moment même entre les ONG et les lobbys pour inscrire cette interdiction dans la loi. Plus de 50 députés soutiennent un amendement qui va dans ce sens. Ils ont besoin de nous pour les soutenir et pour convaincre les autres députés. Le temps presse, le vote doit avoir lieu dans les jours qui viennent.

     

    Dites au gouvernement de respecter l’engagement de Macron d’interdire le glyphosate au plus tard en 2020.

     

      

     

    A l'aube d'un vote décisif sur l'interdiction du glyphosate en France, nous sommes plusieurs ONG à nous mobiliser pour repousser le puissant lobbying des industriels du toxique comme Monsanto. 

     

    Soyons nombreux à signer cette pétition urgente afin d'obtenir l'interdiction de l'herbicide préféré de Monsanto.

     

     Signer la pétition 

     

    Vikelas,

     

    Macron avait promis l’interdiction du glyphosate au plus tard en 2020 mais il est en train d’abdiquer sous la pression des industriels du toxique comme Monsanto. Et il ne reste plus que notre mobilisation pour bloquer ce puissant lobbying.

     

    Le projet de Loi Agriculture et Alimentation débattu à l’Assemblée nationale en ce moment offre l’opportunité de concrétiser cette promesse. Or, le gouvernement est en train de rompre cet engagement puisqu’il refuse de l'inscrire dans le projet de loi.

     

    Mais il n’est pas trop tard.

     

    Une bataille se déroule en ce moment même entre les ONG et les lobbys pour inscrire cette interdiction dans la loi. Plus de 50 députés soutiennent un amendement qui va dans ce sens. Ils ont besoin de nous pour les soutenir et pour convaincre les autres députés. Le temps presse, le vote doit avoir lieu dans les jours qui viennent.

     

    Soyons nombreux à signer et partager la pétition pour que la promesse de Macron soit appliquée en obtenant l'interdiction du glyphosate d'ici 2020.

     

    En 2015, une importante étude du Centre international de Recherche sur le Cancer classait le glyphosate parmi les cancérogènes probables pour l’homme. Aujourd’hui, pas une semaine ne se passe sans qu’un scandale impliquant le pesticide de Monsanto éclate quelque part dans le monde, obligeant le géant de l’agrochimie à tout mettre en œuvre pour éviter les répercussions sur son image.

     

    Il y a peu, Le Monde avait révélé comment la firme manipule les agences de réglementation pour éviter que le glyphosate soit classé cancérogène. Et cette semaine, la députée Delphine Batho accuse les lobbys de Bayer et Monsanto d’espionner le travail des parlementaires pour mieux torpiller certains de leurs amendements.

     

    Il est plus que temps de rassembler toutes nos forces pour résister à ces groupes de pression.

     

    Soyons nombreux à signer et partager la pétition afin d'inscrire maintenant l'interdiction du glyphosate dans la loi.

     

    C'est grâce aux centaines de milliers de voix de membres SumOfUs comme vous et à celles d'ONG partenaires que nous avons obtenu l'interdiction en 2020 des pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles en France.

     

    Soyons aussi nombreux à nous mobiliser afin de bloquer le lobbying des multinationales du toxique et obtenir l’interdiction du glyphosate en France.

     

     https://actions.sumofus.org/a/la-france-doit-respecter-son-engagement-de-sortir-du-glyphosate-en-3-ans-au-plus-tard-fin-2020?sp_ref=413246083.99.188265.e.607066.2&referring_akid=43043.13220566.2Timkg&source=mlt 

     

     
     

     

     

     


    votre commentaire
  • http://www.cpie-picardie.org/cpie/Content.aspx?ID=171293

    Venez à la rencontre de François Mellon, agriculteur bio, et partez à la découverte de sa ferme. Après de nombreuses années de recherches et de développement de nouvelles pratiques, la ferme de 120 ha de Monsieur Mellon compte 10 cultures différentes : luzerne, blé, épeautre, orge, lentille, caméline, rhubarbe, ...
    Cette diversité apporte de nombreux avantages et est essentielle pour la gestion des "mauvaises herbes" et la
    fertilisation. Par exemple, les cultures de légumineuses, ainsi que le trèfle semé dans les blés, apportent naturellement de l’azote, qui permet la croissance des plantes. 
    Cette visite sera un moment convivial d’échanges et de partage et vous permettra de mieux connaître le métier d’agriculteur bio.


    Cette visite est proposée gratuitement grâce au soutien de l'Agence de l'eau Seine-Normandie et du Conseil régional des Hauts-de-France.

     

     


    votre commentaire
  •  

    engrais naturel: peau de banane dans l'eau

    [ENGRAIS NATUREL] 


    votre commentaire
  • http://www.leparisien.fr/beauvais-60000/aux-marais-jardiniers-et-fleurs-en-fete-le-8-mai-02-05-2017-6909906.php

    Sylvie Nève, le Jardin d'Even:"8 MAI : AUX MARAIS (proche Beauvais) Fête des fleurs et des jardinier(e)s !! Profitez de ma présence pour faire vos commandes... "

    Pépiniéristes, horticulteurs, spécialistes de l’outillage de jardin et de la décoration... Plus de 100 exposants sont attendus à la quinzième édition de la Fête de la fleur et des jardiniers, organisée par l’association Aux-Marais Avenir, lundi prochain. A découvrir parmi les nouveautés sur les stands : des bonsaïs, des chocolats aux fleurs et des orchidées sauvages. L’Ecole d’art du Beauvaisis animera également un atelier dessin et peinture, « Petits artistes botaniques », ouvert à toute la famille. Un service de brouette sera assuré pour faciliter les déplacements des visiteurs.

    Lundi 8 mai, de 10 heures à 18 heures, à Aux-Marais. Entrée libre mais inscription préalable souhaitée pour l’atelier de l’Ecole d’art du Beauvaisis au 03.44.15.67.06.

    Aux-Marais : jardiniers et fleurs en fête le 8 mai


    votre commentaire
  • Comme vous le savez, Chambly aura le plaisir d’accueillir la Compagnie Cassandre ce jeudi 5 avril à 20h30 à l’Espace François Mitterrand pour une représentation de « T.I.N.A, There Is No Alternative », spectacle auquel nous aurons le plaisir de vous compter parmi le public.

    Vous trouverez ci-dessous la Newsletter de ce spectacle contenant toutes les informations. N’hésitez pas à la transmettre à vos contacts, qui pourraient éventuellement être intéressés par cette date.

     

    Théâtre - 1h10 + discussion avec les artistes après la représentation

     

    À partir de 16 ans - de 5 à 10EUR

     

     

     

     

     

    La pièce tente de répondre à cette question : Comment quelques ménages américains ont pu, en achetant des maisons qu'ils n'avaient pas les moyens de se payer, manquer de faire s'écrouler l'ensemble du système financier international ? Au centre du texte, il y a trois hommes, trois hommes ordinaires. Ils se présentent devant le public, face à la masse brute des faits … Prêts hypothécaires, subprimes, titrisation, produits dérivés, ABS, CDO, CDS, spéculation boursière, vente à découvert, récession, rigueur, relance, « rilance » … Face à l'apparente complexité de l'Histoire, ils veulent raconter cette crise qui hier leur semblait obscure, mais qu'ils ont compris aujourd'hui. Alors, devant le public, avec le public, ils vont rejouer toute cette histoire et incarner tour à tour des banquiers, des citoyens, des courtiers, des agents de notations, le président des États-Unis d'Amérique … et tenter la (dé)monstration de cette farce macabre, de cette apocalypse joyeuse qu'est aussi la crise des subprimes.

    Vous pouvez nous rencontrer et/ou acheter vos places de spectacle dans nos nouveaux locaux : PLACE DE L'HÔTEL DE VILLE 60230 CHAMBLY

    Les permanences ont lieu TOUS LES MERCREDIS DE 14H A 18H et LE SAMEDI 14 AVRIL DE 9H30 A 12H.

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Bonjour à tous,

     

    Nous vous rappelons notre prochain rendez-vous à la médiathèque :

     

    Vendredi 6 avril 2018, à 18h30,    

     

    lancement du livre « Petit bouton de nacre ».

    cid:image001.jpg@01D3C821.1264ACA0

     

    En présence de son auteure, Ella Balaert et de son éditrice, Dominique Brisson (Editions Cours Toujours), l’auteure lira quelques extraits de son ouvrage et proposera une séance de dédicace.

     

     

    cid:image001.jpg@01D3C821.1264ACA0

     

    Vous pourrez au préalable rencontrer Ella Ballaert, dans le cadre d’une visite au Musée de la Nacre et de la Tabletterie, à partir de 17h30*

     

     

     

    Nous vous espérons nombreux,

     

    Cordialement,

     

    Odile Labaj et son équipe

     

    Médiathèque Jacques Brel

    21 rue Anatole France

    60110 Méru

    Tél. : 03.44.52.34.60

    mediatheque@ville-meru.fr

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Dans le cadre du mois des gens du voyage :

    (Programme complet en pièce jointe)

    Une soirée conte pour adultes et adolescents (ça fait peur…)

    Et un après-midi contes plus rigolos pour petits et grands.

    CONTES pour adultes / adolescents

    Samedi 7 avril - 20h30

    Le peuple de la nuit

    Théâtre du Thelle

    Tarif : 7 / 10 euros

    Nouka Maximoff se souvient des histoires parfois tristes, parfois drôles, parfois effrayantes que se racontaient autrefois les Tsiganes au cours des veillées.

    D’où viennent les Roms? Quelles contrées mystérieuses ont-ils traversées avec roulottes et chevaux ?

    Quelles sont leurs joies, leurs peines, leurs fêtes ? De quoi ont-ils peur : du Diable ? de Dieu ? ou… des hommes ?

    CONTES pour tout public à partir de 6 ans

    Dimanche 8 avril - 15h30

    Contes traditionnels et facétieux roumains

     

    Théâtre du Thelle

    Tarifs « jeune public »

    Un vieux Rom et un loup, une jeune fille et une colombe, une princesse et un hérisson, un jeune homme et une fleur, une avare et une tortue, un pauvre homme et un diable, 

    un mangeur de lune, une mystérieuse petite poule noire, une casquette magique, un trésor dans un puits, un oiseau rouge dans un palais...

    N’hésitez pas à venir chercher vos places au centre culturel !!

     

    Centre Culturel

    4/6 rue Mimaut

    60110 Méru

     

    03 44 52 35 08

    06 73 49 29 44

     

     

    http://www.ville-meru.fr/agendaculturel

     

     

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • https://petition.santenatureinnovation.com/plantes-et-huiles-essentielles-interdites-dans-les-elevages/script/

     

    Sandrine Lizaga est éleveuse bio en Provence. Elle soigne ses 60 brebis aux huiles essentielles et à l’homéopathie.

    Sandrine Lizaga élève 60 brebis, qu’elle soigne avec des plantes, des huiles essentielles et de l’homéopathie.

    Et ça marche !

    Sauf cas extrêmes (tous les quatre ans environ), Sandrine n’utilise jamais d’antibiotiques pour ses animaux.

    Mais sa démarche ne plaît pas à tout le monde.

    Le 6 août 2013, elle reçoit la visite surprise de deux inspectrices de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) :

    « À la vue de mes produits, elles se sont littéralement décomposées, raconte Sandrine. Elles m’ont expliqué que je n’avais pas le droit de ramasser des plantes pour faire des décoctions et que les huiles essentielles étaient dangereuses pour les consommateurs mangeant la viande de mes agneaux et le lait de mes brebis. J’étais tellement abasourdie que je suis restée sans voix[1]. »

    Les inspectrices expliquent alors à Sandrine qu’elle n’a pas le droit de prescrire elle-même des traitements. Tout doit passer par un vétérinaire et des médicaments « homologués » (comprenez « issus de l’industrie pharmaceutique »).

    Si elle n’obtempère pas, elle risque d’être privée des aides de la politique agricole commune (PAC). 15 000 euros sont en jeu.

    L’affaire fait la une de la presse locale et paraît même au niveau national.

     

    Sandrine est abasourdie. Peu après, elle reçoit deux lettres recommandées l’enjoignant de changer ses pratiques.

    Ce qu’elle ignore, c’est qu’elle n’est qu’un maillon dans le cadre d’une vaste offensive de l’Union européenne lancée contre les traitements alternatifs pour les animaux.

    Sandrine n’est que le maillon d’une vaste offensive contre les traitements alternatifs pour les animaux

     

    suite dans l'article: cliquez sur le lien en haut!!


    votre commentaire
  • Et soirée spéciale autour du "Potager de mon grand-père", vendredi à 20h30.

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  http://www.pollinis.org/recommandations-pour-la-consultation-publique-relative-une-initiative-europeenne-sur-les-pollinisateurs/

     

    RECOMMANDATIONS POUR LA CONSULTATION PUBLIQUE RELATIVE À UNE INITIATIVE EUROPÉENNE SUR LES POLLINISATEURS

    Les pollinisateurs connaissent un déclin dramatique en Europe, tant au niveau de la diversité des espèces que du nombre d’individus pour chaque espèce, et ce déclin est appelé à empirer dans les années qui viennent si des mesures ne sont pas rapidement mises en œuvre. Partant de ce constat, le Parlement européen a demandé à la Commission de lancer une initiative européenne sur les pollinisateurs.

    L’initiative a pour objectif de lutter contre le déclin des pollinisateurs, surtout sauvages, mais aussi domestiques (apis mellifera), en augmentant l’efficacité et l’harmonisation des politiques européennes en leur faveur. Elle vise à enrayer la perte de biodiversité, en supportant la recherche dans ce domaine et en protégeant les pollinisateurs et leurs habitats.

    Afin d’optimiser l’efficacité de cette initiative, la Commission européenne demande l’opinion des citoyens et des parties prenantes à travers une consultation publique portant sur les causes et les conséquences du déclin des pollinisateurs, ainsi que sur les mesures d’atténuation possibles à l’échelle européenne.

    Cette consultation a été lancée le 11 janvier 2018 et est ouverte jusqu’au 5 avril 2018. Il s’agit d’un questionnaire à choix multiple, à la fin duquel vous pourrez ajouter un commentaire personnel. L’objectif du questionnaire est de recueillir votre point de vue sur ce sujet et sur la façon dont l’Union européenne pourrait y remédier. Afin de vous faciliter la tâche, nous partageons avec vous nos réponses ainsi que leurs justifications.

    Nous vous encourageons à donner votre avis, partager vos connaissances et interpeller les décideurs européens sur l’importance de protéger les insectes pollinisateurs. C’est une occasion importante afin de faire entendre votre voix et d’influencer les décisions qui seront prises à ce sujet. Votre opinion est importante, participez à cette consultation !

    NOS RECOMMANDATIONS POUR RÉPONDRE À LA CONSULTATION PUBLIQUE RELATIVE À UNE INITIATIVE EUROPÉENNE SUR LES POLLINISATEURS À TÉLÉCHARGER ICI : HTTP://WWW.POLLINIS.ORG/WP-CONTENT/UPLOADS/2018/03/RECO-POLLINIS-CONSULTATION-PUBLIQUE-POLLINISATEURS.PDF

    POUR RÉPONDRE À LA CONSULTATION CLIQUEZ ICI : HTTPS://EC.EUROPA.EU/EUSURVEY/RUNNER/PUBLIC_CONSULTATION_ON_AN_EU_INITIATIVE_FOR_POLLINATORS


    votre commentaire
  • Les tomates détestent les concombres: les secrets de la technique du compagnonnage + de multiples combinaisons de plantation

    compagnonnage

    Les tomates détestent les concombres: les secrets de la technique du compagnonnage de multiples combinaisons de plantation

    Association de plantes au jardin : la technique du compagnonnage

    L’association de certaines plantes entre elles permet d’obtenir de belles récoltes et d’avoir un beau jardin potager en aidant le jardinier à ne pas utiliser d’engrais chimiques et pesticides.

    Cette technique appelée le « compagnonnage » est issue de l’observation et de la pratique des jardiniers; elle est controversée mais pourquoi ne pas essayer !!!

    Pour bien associer les plantes, quelques principes sont à connaître :

    • Les Apiacées (appelées également Ombellifères) se protègent réciproquement.
    • Les Légumineuses enrichissent le sol en azote. Les associer à des plantes comme la tomate ou les cucurbitacées, qui ont besoin de cet apport, est conseillé.
    • Les Liliacées et les Légumineuses doivent être séparées car elles ne font pas bon ménage.

    Certaines plantes aromatiques, grâce à leurs odeurs particulières, peuvent éloigner voire éliminer des insectes nuisibles.

    Quelques exemples d’association de plantes au jardin

    L’ail éloigne les insectes en général. Il s’accorde avec les carottes, betteraves, fraisiers et tomates. Ne jamais planter d’ail près des choux, haricots et pois.

    L’ aneth protège les carottes et concombres. N’hésitez pas à les planter ensemble.

    Le basilic est un fort répulsif des mouches et moustiques. Il s’associe parfaitement avec les tomates, asperges, poivrons, piments, aubergines.

    La bourrache attire les abeilles, fait fuir les limaces, réduit les doryphores, éloigne les vers des tomates. Elle est appréciée des pommes de terre, courgettes, choux, fraisiers, tomates.

    La capucine attire les pucerons (il vous suffira ensuite d’arracher les capucines et de les brûler), éloigne les punaises des courgettes et citrouilles. Elle s’accommode avec les radis, courgettes, choux, tomates.

    Le cerfeuil réduit l’invasion des limaces.

    La lavande éloigne les pucerons.

    Les œillets d’Inde protègeront la plupart de vos plantes (pommes de terre, tomates, asperges, haricots, choux) des insectes nuisibles. A planter en bordure de votre jardin.

    Le thym éloigne les mouches blanches, protège les choux et brocolis.

    Autres recommandations pour un potager « bio »

    Pour éviter la multiplication des nuisibles et l’appauvrissement de votre sol, pensez à la rotation de vos cultures.
    Ne pas négliger l’arrosage, si possible goutte à goutte, avec de l’eau de pluie récupérée.

    D’après certains jardiniers :

    Les associations favorables et les plus populaires au jardin potager

    • Ail : betterave, fraisier, laitue, carotte, tomate
    • Artichaut : fève
    • Asperge : haricot, persil, tomate
    • Aubergine : haricots vert
    • Carotte : poireau, oignon, laitue, pois, radis, tomate, haricot nain, ciboulette, coriandre, scorsonère, romarin
    • Céleri branche : poireau, tomate, chou fleur
    • Céleri rave : radis, betterave, pois, haricot
    • Ciboulette : carotte, concombre
    • Courge : maïs, laitue
    • Cresson : radis
    • Echalotte : betterave, fraisier, laitue, tomate
    • Epinard : betterave, fraisier, laitue, haricot à rame
    • Fraisier : bourrache, épinard, laitue, haricot nain, tomate, thym
    • Fève : artichaut, maïs
    • Haricot : pomme de terre, carotte, concombre, chou-fleur, fraisier, aubergine, maïs, chou, betterave, céleri, épinard, sarriette
    • Laitue : chou-fleur, aneth, carotte, radis, fraisier, concombre, courge, poireau
    • Mâche : poireau, oignon blanc
    • Maïs : pomme de terre, concombre, courge, pois, fève
    • Navet : pois, romarin, menthe
    • Panais : oignon
    • Persil : asperge, tomate
    • Poireau : oignon, tomate, carotte, laitue, céleri, mâche
    • Pois : navet, concombre, carotte, radis, maïs, pomme de terre, chou-rave
    • Pomme de terre : haricot, maïs, chou, pois, fève, raifort
    • Radis : pois, laitue, carotte, cresson, épinard
    • Tomate : ail, oignon, carotte, asperge, céleri, poireau, basilic, persil
    • Tournesol : concombre

    Les associations défavorables du potager

    • Absinthe : carvi, sauge, anis, fenouil
    • Ail : pois, haricot, fève, lentille
    • Basilic : rue officinale
    • Betterave : haricot à rame
    • Carotte : betterave
    • Cerfeuil : radis
    • Chou : fraisier, tomate, oignon
    • Chou-rave : haricot, tomate
    • Concombre : pomme de terre, tomate
    • Courge : pomme de terre
    • Echalote : pois, haricot, fève, lentille
    • Fenouil : tomate, chou-rave, absinthe, coriandre, carvi, haricot, pois, échalote
    • Haricot : oignon, ail, échalote, tomate, fenouil
    • Laitue : tournesol, persil
    • Melon : concombre, courge
    • Oignon : pois, haricot, fève, lentille
    • Poirée : poireau
    • Pois : ail, échalote, oignon, poireau
    • Pomme de terre : tomate, courge, carotte, oignon, framboisier, arroche, tournesol
    • Radis : cerfeuil
    • Tomate : haricot, concombre, chou-rave, pomme de terre, betterave

    Pour désigner cette méthode de culture on parle bien sûr de compagnonnage de légumes mais également d’association de culture et de voisinage de culture.

    • Voisinage propice  Il concerne les végétaux, le légumes qui aiment vivre ensemble et s’entraident.

    • Voisinage néfaste  Il fait référence aux végétaux, aux légumes qui se détestent ou qui annihilent leurs efforts de croissance.

    La liste ci-dessous n’est pas exhaustive mais donne des pistes. Sur nos fiches individuelles de culture, vous retrouverez également des indications de voisinage propice ou néfaste.

    Des divergences peuvent apparaître selon les jardiniers et donc les sites puisque ce n’est pas une science exacte.

    Le compagnonnage peut être utilisé en complément de la rotation des cultures.

    D’après d’autres jardiniers :

    Liste complète :

     Ail :

    Bette, betterave, camomille, carotte, céleri, concombre, cornichon, épinard, fraisier, framboisier, laitue, panais, rosier, rutabaga, sarriette.

    Voisinage néfaste : Asperge, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, échalote, fève, haricot, navet, oignon, piment, poireau, pois, poivron, pomme de terre, sauge, souci, tomate.

    • Aneth :

    Voisinage propice : Brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, navet.

    Voisinage néfaste : Carotte, panais, persil.

    • Artichaut :

    Voisinage propice : Asperge, aubergine, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, fève, haricot, oignon, pois, radis, tomate.

    Voisinage néfaste : Endive, estragon, laitue, persil, salsifis, topinambour, tournesol.

    • Asperge :

    Voisinage propice : Artichaut, concombre, cornichon, épinard, laitue, œillet d’Inde, persil, radis, sauge.

    Voisinage néfaste : Ail, bette, betterave, échalote, haricot, oignon, piment, poireau, poivron.

    • Aubergine  :

    Voisinage propice : Artichaut, bourrache, estragon, , fève, haricot, lavande, œillet d’Inde, persil, radis, souci, tanaisie, thym.

    Voisinage néfaste : Ail, ciboule, ciboulette, oignon, piment, pois, poivron, pomme de terre, tomate.

    • Basilic :

    Voisinage propice : Tous les légumes et principalement les tomates.

    Voisinage néfaste :  Rue.

    • Bette :

    Voisinage propice : Ail, camomille, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, échalote, laitue, mâche, navet, oignon, radis.

    Voisinage néfaste : Asperge, betterave, carotte, épinard, panais, poireau, pomme de terre, tomate.

    • Betterave :

    Voisinage propice : Ail, brocoli, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, échalote, laitue, oignon, radis.

    Voisinage néfaste : Asperge, bette, carotte, épinard, fève, haricot à rames, maïs, poireau, pomme de terre, tomate.

    • Bourrache :

    Voisinage propice : Aubergine, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, courge, courgette, fraisier, tomate.

    Voisinage néfaste :  Il n’y a aucune incompatibilité.

    • Brocoli:

    Voisinage propice : Aneth, betterave, camomille, capucine, céleri, concombre, cornichon, épinard, fève, haricot nain, menthe, origan, panais, pois, pomme de terre, romarin, thym.

    Voisinage néfaste : Ail, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, échalote, fraisier, laitue, navet, oignon, poireau, radis, rutabaga, sauge, tomate.

    • Camomille et Camomille romaine :

    Voisinage propice : Ail, bette, betterave, concombre, cornichon, chou, oignon.

    Voisinage néfaste : Il n’y a pas d’incompatibilité.

    • Carotte :

    Voisinage propice : Ail, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, coriandre, échalote, endive, épinard, fève, haricot nain, laitue, œillet d’Inde, oignon, piment, poireau, pois, poivron, radis, romarin, rutabaga, sauge, souci, tomate.

    Voisinage néfaste : Aneth, bette, betterave, céleri, cerfeuil, menthe, panais, persil, pomme de terre.

    • Céleri à côtes :

    Voisinage propice : Ail, bette, betterave, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, concombre, cornichon, courge, courgette, épinard, fève, haricot, mâche, oignon, poireau, pois, radis, raifort, rutabaga, tomate.

    Voisinage néfaste : Carotte, laitue, maïs, panais, persil, pomme de terre.

    • Céleri rave :

    Voisinage propice : Ail, bette, betterave, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, concombre, cornichon, courge, courgette, épinard, fève, haricot, mâche, oignon, poireau, pois, radis, raifort, rutabaga, tomate.

    Voisinage néfaste : Carotte, laitue, maïs, panais, persil, pomme de terre.

    • Cerfeuil :

    Voisinage propice : Radis, rhubarbe, rutabaga.

    Voisinage néfaste : Carotte.

    • Chicorée frisée :

    Carotte, endive, haricot, laitue, radis.

    Voisinage néfaste : Fenouil, lavande, rue.

    • Chou :

    Voisinage propice : Aneth, artichaut, bette, betterave, bourrache, camomille, capucine, carotte, céleri, concombre, cornichon, épinard, fève, haricot nain, hysope, laitue, mâche, menthe, œillet d’Inde, origan, pois, pomme de terre, romarin, sarriette, sauge, souci, thym.

    Voisinage néfaste : Ail, brocoli, ciboulette, chou de Bruxelles, chou-fleur, échalote, fraisier, navet, oignon, poireau, radis, rutabaga, tomate, vigne.

    • Chou de Bruxelles :

    Voisinage propice : Aneth, artichaut, bette, betterave, bourrache, camomille, capucine, carotte, céleri, concombre, cornichon, épinard, fève, haricot nain, hysope, laitue, mâche, menthe, œillet d’Inde, origan, pois, pomme de terre, romarin, sarriette, sauge, souci, thym.

    Voisinage néfaste : Ail, brocoli, ciboulette, chou, chou-fleur, échalote, fraisier, navet, oignon, poireau, radis, rutabaga, tomate, vigne.

    • Chou-fleur :

    Voisinage propice : Aneth, artichaut, bette, betterave, bourrache, camomille, capucine, carotte, céleri, concombre, cornichon, épinard, fève, haricot nain, hysope, laitue, mâche, menthe, œillet d’Inde, origan, pois, pomme de terre, romarin, sarriette, sauge, souci, thym.

    Voisinage néfaste : Ail, brocoli, ciboulette, chou, chou de Bruxelles, échalote, fraisier, navet, oignon, poireau, radis, rutabaga, tomate, vigne.

    • Ciboulette :

    Voisinage propice : Carotte, céleri, concombre, cornichon, rosier, tomate.

    Voisinage néfaste : Ail, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, échalote, fève, haricot, oignon, piment, pois, poivron.

    • Concombre :

    Voisinage propice : Ail, aneth, asperge, brocoli, camomille, carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, échalote, fève, haricot, laitue, maïs, oignon, pois.

    Voisinage néfaste : Cornichon, courge, courgette, melon, menthe, pomme de terre, radis, romarin, sauge, tomate.

    • Coriandre:

    Voisinage propice : Anis, carotte, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, oignon, pomme de terre.

    Voisinage néfaste : Fenouil.

    • Cornichon :

    Voisinage propice : Ail, Aneth, asperge, basilic, brocoli, camomille, carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, échalote, fève, haricot, laitue, maïs, marjolaine, oignon, pois.

    Voisinage néfaste : Concombre, courge, courgette, melon, menthe, pomme de terre, radis, romarin, sauge, tomate.

     Toutes les Courges et Citrouilles :

    Voisinage propice : Ail, bette, betterave, oignon.

    Voisinage néfaste : Brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, courgette, melon, pomme de terre, radis, tomate.

    • Courgette:

    Voisinage propice : Basilic, bourrache, capucine, céleri, fève, haricot à rames, maïs, marjolaine, menthe, oignon, pois.

    Voisinage néfaste : Brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, courge, melon, pomme de terre, radis, tomate.

    • Cresson alénois:

    Voisinage propice : Fraisier, radis noir, tomate.

    Voisinage néfaste : Tous les légumes sauf fraisier, radis noir et tomate.

    • Echalote :

    Voisinage propice : Bette, betterave, carotte, concombre, cornichon, fraisier, laitue.

    Ail, asperge, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, fève, haricot, oignon, piment, pois, poivron, pomme de terre, tomate.

    • Endive :

    Voisinage propice : Carotte, navet, poireau, radis.

    Voisinage néfaste : Artichaut, estragon, laitue, salsifis, topinambour.

    • Epinard  :

    Voisinage propice : Ail, asperge, aubergine, brocoli, camomille, carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, fève, fraisier, haricot, maïs, melon, navet, oignon, poireau, pois, radis, souci.

    Voisinage néfaste : Bette, betterave, laitue, piment, poivron, pomme de terre, tomate.

    • Estragon:

    Voisinage propice : Aubergine.

    Voisinage néfaste : Artichaut, endive.

    • Fenouil :

    Il doit être éloigné de tous les autres légumes et aromatiques car, en règle générale, il les empêche de bien se développer.

    • Fève :

    Voisinage propice : Artichaut, bourrache, brocoli, carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, courge, courgette, épinard, fraisier, laitue, maïs, melon, navet, œillet d’Inde, radis, rutabaga, tomate.

    Voisinage néfaste : Ail, asperge, aubergine, betterave, ciboulette, échalote, haricot, oignon, piment, poireau, poivron, pomme de terre, pois.

    • Fraisier :

    Voisinage propice : Ail, bourrache, ciboulette, cresson, échalote, épinard, haricot, laitue, mâche, navet, oignon, poireau, sauge, souci, thym, tomate.

    Voisinage néfaste : Brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur.

    • Framboisier :

    Voisinage propice : Ail, myosotis, souci, tanaisie.

    Voisinage néfaste : Pomme de terre.

    • Haricot :

    Voisinage propice : Bourrache, brocoli, capucine, carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, courge, courgette, épinard, fraisier, laitue, mâche, maïs (pour les haricots à rame), melon, navet, œillet d’Inde, panais, radis, romarin, rutabaga, sarriette, souci.

    Voisinage néfaste : Ail, asperge, aubergine, betterave, ciboule, ciboulette, échalote, fenouil, oignon, persil, piment, poireau, pois, poivron, pomme de terre, tomate.

    • Laitue :

    Voisinage propice : Ail, asperge, bette, betterave, carotte, cerfeuil, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, échalote, fève, fraisier, haricot, mâche, melon, navet, oignon, poireau, pois, potiron, radis, souci.

    Voisinage néfaste : Artichaut, brocoli, céleri, endive, épinard, maïs, persil, tournesol.

    • Mâche :

    Voisinage propice : Bette, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, fraisier, haricot, laitue, oignon, poireau.

    Voisinage néfaste : Pas de mésentente.

    • Maïs:

    Voisinage propice : Concombre, cornichon, courge, courgette, épinard, fève, haricot à rame, melon, persil, pois, potiron.

    Voisinage néfaste : Betterave, céleri, laitue, menthe, pomme de terre, romarin, tomate, tournesol.

    • Marjolaine :

    Voisinage propice : Chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, courge, haricot, persil, romarin.

    Voisinage néfaste : Thym.

    • Melon:

    Voisinage propice : Epinard, fève, haricot, laitue, maïs, marjolaine, pois, radis, tournesol.

    Voisinage néfaste : Concombre, cornichon, courge, courgette, pomme de terre, romarin, sauge, thym.

    • Menthe:

    Voisinage propice : Brocoli, camomille, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, navet, pois, radis, tomate.

    Voisinage néfaste : Carotte, concombre, cornichon, maïs.

    • Navet :

    Voisinage propice : Aneth, bette, bourrache, carotte, endive, épinard, fève, haricot, laitue, menthe, panais, pois, romarin.

    Voisinage néfaste : Ail, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, oignon, pomme de terre, rutabaga.

    • Oignon:

    Voisinage propice : Artichaut, bette, betterave, camomille, carotte, céleri, concombre, cornichon, fraisier, laitue, mâche, navet, panais, persil, radis, sarriette, tomate.

    Voisinage néfaste : Ail, asperge, aubergine, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, ciboulette, échalote, fève, haricot, piment, poireau, pois, poivron, pomme de terre, sauge, tomate.

    • Origan:

    Voisinage propice : Brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, courge, haricot, persil, romarin.

    Voisinage néfaste : Thym.

    • Panais:

    Voisinage propice : Ail, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, fève, haricot, navet, oignon, poireau, pois, radis.

    Voisinage néfaste : Aneth, bette, carotte, céleri, persil.

    • Pâtisson :

    Voisinage propice : Betterave, carotte, fève, haricot, laitue, maïs, menthe, pois, radis.

    Voisinage néfaste : Pomme de terre, romarin, sauge, thym.

    • Persil:

    Voisinage propice : Asperge, aubergine, maïs, radis, romarin, tomate.

    Voisinage néfaste : Artichaut, aneth, carotte, céleri, haricot, laitue, panais, poireau, pois.

    • Piment :

    Voisinage propice : Basilic, bourrache, carotte, marjolaine, origan.

    Voisinage néfaste : Ail, asperge, aubergine, ciboulette, échalote, épinard, fève, haricot, oignon, poireau, pois, poivron, pomme de terre, tomate.

    • Poireau ou Allium porrum :

    Voisinage propice : Carotte, céleri, endive, épinard, fraisier, laitue, mâche, œillet d’Inde, panais, tomate.

    Voisinage néfaste : Ail, asperge, bette, betterave, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, fève, haricot, oignon, persil, piment, pois, poivron, sauge.

    • Pois ou Pisum sativum :

    Voisinage propice : Artichaut, brocoli, carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, courge, courgette, épinard, laitue, maïs, melon, menthe, navet, panais, radis, rutabaga.

    Voisinage néfaste : Ail, asperge, aubergine, ciboule, ciboulette, échalote, fenouil, fève, fraisier, haricot, oignon, persil, piment, poireau, poivron, pomme de terre, tomate.

    • Poivron:

    Voisinage propice : Basilic, bourrache, carotte, marjolaine, origan.

    Voisinage néfaste : Ail, asperge, aubergine, ciboulette, échalote, épinard, fève, haricot, oignon, piment, poireau, pois, pomme de terre, tomate.

    • Pomme de terre :

    Voisinage propice : Brocoli, capucine, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, coriandre, laitue, œillet d’Inde, souci, topinambour.

    Voisinage néfaste : Aubergine, bette, betterave, carotte, céleri, concombre, cornichon, courge, courgette, échalote, épinard, fève, framboisier, haricot, maïs, melon, navet, oignon, piment, pois, poivron, radis, tomate, tournesol.

    • Radis :

    Voisinage propice : Artichaut, bette, betterave, capucine, carotte, céleri, cerfeuil, cresson, endive, épinard, fève, haricot, laitue, melon, menthe, panais, persil, pois, souci, tomate.

    Voisinage néfaste :  Brocoli, chou, chou-fleur, chou de Bruxelles, concombre, cornichon, courge, courgette, pomme de terre, rutabaga, vigne.

    • Romarin :

    Voisinage propice : Brocoli, carotte, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, haricot, navet, persil, sauge.

    Voisinage néfaste :  Concombre, cornichon, maïs.

    • Rutabaga :

    Voisinage propice : Ail, carotte, céleri, cerfeuil, fève, haricot, pois.

    Voisinage néfaste : Brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, navet, radis.

    • Salsifis :

    Voisinage propice : Carotte, poireau, oignon, laitue.

    Voisinage néfaste :  Artichaut, endive, topinambour.

    • Sarriette :

    Voisinage propice : Ail, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, haricot, oignon.

    Voisinage néfaste :  Concombre, cornichon, sauge.

    • Sauge officinale :

    Voisinage propice : Asperge, carotte, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, fraisier, romarin, tomate.

    Voisinage néfaste : Ail, brocoli, concombre, cornichon, oignon, poireau, sarriette.

    • Scarole:

    Voisinage propice : Carotte, endive, laitue, radis.

    Voisinage néfaste : Fenouil, lavande, rue.

    • Thym :

    Voisinage propice : Aubergine, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, fraisier, pomme de terre, tomate.

    Il n’y a pas de mésentente.

    • Tomate:

    Voisinage propice : Artichaut, basilic, bourrache, capucine, carotte, céleri, cresson, menthe, monarde, œillet d’Inde, panais, persil, poireau, radis, sauge, souci.

    Voisinage néfaste : Aubergine, bette, betterave, brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, cornichon, courge, courgette, échalote, épinard, haricot, maïs, oignon, piment, poivron, pois, pomme de terre.

    • Topinambour:

    Voisinage propice : Pomme de terre.

    Voisinage néfaste : Artichaut, endive, salsifis.

    • Vigne :

    Voisinage propice : Asperge, hysope, moutarde, œillet d’Inde, ronce, sauge.

    Voisinage néfaste :  Chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, euphorbe, laurier, radis.


    votre commentaire
  • Logohttp://www.coordinationrurale.fr/mobilisation-les-producteurs-de-grains-trahis-par-leurs-filieres-haussent-le-ton/

    MOBILISATION : Les producteurs de grains, trahis par leurs filières, haussent le ton !

    Les agriculteurs de la Coordination Rurale et de l’OPG sont outrés de constater qu’à travers son plan de filière, Intercéréales, l’interprofession des céréales, refuse de prendre en compte les coûts de production des agriculteurset ne vise que les exportations de blé à bas prix vers les pays tiers.  Déterminés à faire entendre leur colère, ils se mobiliseront :

    Mercredi 14 mars 2018
    à 11h00
    devant le siège d’Intercéréales
    (23- 25 rue de Neuilly – 75016 Paris)

    La Coordination Rurale et l’OPG entendent bien exprimer leur désaccord total à l’égard des orientations prônées par l’interprofession et faire entendre leurs revendications :
    •  NON au plan de filière proposé par Intercéréales ;
    • STOP à la logique exportatrice de cette interprofession ;
    • STOP aux importations massives d’OGM et de produits alimentaires ne correspondant pas à nos normes ;
    • STOP aux distorsions de concurrence ;
    • STOP au prix des céréales déterminé par les cours mondiaux ;
    • OUI à la libre commercialisation des céréales entre agriculteurs ;
    • OUI à la mise en place d’un véritable plan protéines ;
    • OUI à une vision globale des grains, céréales et oléoprotéagineux confondus, ainsi qu’une dimension européenne ;
    • OUI aux prix rémunérateurs !

    Cette mobilisation se veut pacifique, mais ferme : il est temps de remettre de l’ordre et de ne plus se laisser marcher dessus !


    votre commentaire
  • Devenez ambassadeur du jardinage naturel Imprimer Envoyer

    formation pour devenir ambassageur jardin au naturelLes jardins s'emmêlent organisent une formation gratuite pour devenir Ambassadeur du jardinage écologique à Mérusur 5 jours les samedis 14 avril, 28 avril, 5 mai, 26 mai et 30 juin 2018.
    Au cours de cette formation, les participants découvriront le fonctionnement du sol, le rôle des auxiliaires du jardin et la confection de traitement naturel pour jardiner en favorisant la biodiversité. Les bases d'une communication efficace seront également enseignées afin de transmettre les connaissances acquises dans votre entourage. Cette formation est organisée par l’URCPIE de Picardie et le Syndicat Mixte d'Eau Potable des Sablons avec le soutien financier de l’Agence de l’eau Seine-Normandie et de la région Haut de France. Téléchargez ci-dessous le programme complet ainsi que votre bulletin d'inscription. Vous pouvez aussi vous inscrire par téléphone au numéro ci-dessous.

    Bulletin d'inscription ambassadeur

    Programme ambassadeur jardin naturel

    Renseignements et inscriptions :
    Afin de privilégier l’aspect interactif, le nombre de participants est limité. Retournez votre bulletin d’inscription à :
    URCPIE de Picardie
    33, rue des Victimes de Comportet - 02000 MERLIEUX-ET-FOUQUEROLLES
    Tél. : 03.23.80.03.02
    E-Mail : contact@cpie-picardie.org

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires