• Monsanto pense gagner sur le Glyphosate

     
    ou

    Monsanto pense gagner sur le Glyphosate

    Saviez-vous qu’un produit chimique dangereux et potentiellement cancérigène pourrait bien être présent dans votre organisme ? [1, 2] Des scientifiques en ont trouvé la trace dans l’urine d’une personne sur deux. [3] Pourquoi ? Parce que nos aliments en sont probablement aspergés.

    Les industriels spécialisés dans les herbicides, comme Monsanto, mènent un lobbying acharné pour protéger leurs profits. Leurs portefeuilles bien remplis payent depuis longtemps des études biaisées et de prétendus experts pour faire croire que leurs produits sont sûrs. Mais nous savons que ce poison cancérigène n’a rien à faire dans le parc à côté de chez nous. Et que les agriculteurs qui produisent nos fruits et nos légumes ne devraient pas utiliser ce produit toxique.

     Sous pression des industriels la Commission européenne voulait réautoriser le glyphosate pour 15 ans mais les députés européens ont demandé de réduire l'autorisation à 7 ans et un grand nombre de restrictions, qui limiteront sévèrement l’usage et l’impact du produit. En ce moment le Commissaire à la sécurité alimentaire doit revoir sa copie. C'est donc le moment de mettre à nouveau la pression et lui montrer qu'on ne veut pas de ce désherbant toxique.   

    Agissez : signez la pétition contre le poison cancérigène de Monsanto.

    Les résultats sont tombés, difficile de les ignorer. Pour montrer que les Européens ne prennent pas à la légère le glyphosate, le désherbant toxique de Monsanto, nous avons commandé un sondage YouGov avec nos partenaires allemands Campact.

    Les citoyens se sont exprimés et les résultats sont sans appel : à peine 9 % de la population des 5 plus grands pays européens est en faveur de la réautorisation de ce dangereux herbicide, que l’OMS classe comme « probablement cancérigène ». Les citoyens connaissent les dangers du glyphosate et ils n’en veulent plus. [4] 

    64 % des personnes interrogées sont contre le glyphosate et 27 % sont sans opinion. Les Italiens (76 %), les Allemands (70 %) et les Français (60 %) sont les plus fermement opposés au projet. Dans ces trois pays, nous et nos partenaires faisons campagne depuis plusieurs mois. Nous avons réussi à attirer toute l’attention des médias sur cette question. 

    Faites entendre votre voix pour retirer ce produit chimique de nos assiettes avant qu’il ne soit trop tard.

    Pour la santé de tous, les parcs, les fruits, les légumes.

    Avec espoir,

    Mika (Bordeaux), Jörg (Hambourg), Rebecca (Londres), Virginia (Madrid) et toute l’équipe WeMove.EU

    Cette campagne est en partenariat avec Campact, Corporate Europe Observatory, Ecologistas en Action, Fundación Alborada, Générations futures,Global2000, HEAL, Pesticide Action Network Europe, Pesticide Action Network - Italie, Pesticide Action Network - Allemagne, Pesticide Action Network UK,  Skiftet, WECF et Wemos. 

    [1] Ce produit nommé glyphosate est l’un des principes actifs les plus répandus dans les pesticides du monde entier. 

     [2] L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe le glyphosate comme « potentiellement cancérigène » www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/25/le-desherbant-roundup-classe-cancerogene_4600906_3244.html  

    [3] Glyphosate trouvé dans de l’urine humaine partout en Europe www.foeeurope.org/weed-killer-glyphosate-found-human-urine-across-Europe-130613

     [4] http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/04/13/le-parlement-europeen-demande-une-reautorisation-limitee-du-glyphosate_4901418_3244.html

    WeMove.EU est un mouvement ouvert à toutes celles et ceux militant pour une meilleure Union européenne, attachée à la justice sociale et économique, à la gestion durable de l’environnement, et à l’implication des citoyens dans les processus démocratiques.

    Suivez-nous sur Twitter | Suivez-nous sur Facebook | Suivez-nous sur Youtube


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Bruno C.
    Vendredi 6 Mai 2016 à 10:11

    Blog intéressant, cependant, il y a un défaut d'affichage: une partie du corps du texte dépasse l'écran de l'ordinateur et n'est même pas non plus lisible en déplaçant la page avec les flèches de défilement "gauche" / "droite".

    Cordialement.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :