• le Kale: chou frisé non pommé:à découvrir

    "Chou frisé non pommé". Aux Etats-Unis, on dit kale. Sur-vitaminé, allié des régimes, c'est la future star des tables françaises.

     

    A la cuisine ...
     

    Trop dur pour être mangé seul " en légume", il peut fournir des soupes excellentes.

     

    Dans un litre d’eau, on fait cuire quelques pommes de terre (variété à soupe). Peu avant la fin de la cuisson, on débarrasse quelques feuilles de chou frisé de leur tige, trop dure pour la consommation humaine. Prendre bien soin, comme pour tous les choux, de ne pas trop cuire : elles doivent garder leur couleur verte ! Mouliner le total, à la main c’est plus long, plus fatiguant, mais moins caoutchouteux qu’au mixer, et on valorise ainsi une énergie renouvelable ! ! !

     

     

    On peut aussi cuire à feu doux du potimaron  (simplement débarrassé de ses graines et bien sûr non épluché  si c'est du orange, épluché pour les autres), coupé en morceaux, avec deux verres d’eau filtrée. Quand il commence à se défaire, ajouter le vert de quelques feuilles de chou frisé dont on aura ôté la nervure centrale. Quand la couleur du chou commence à peine à « tourner », mouliner le tout comme précédemment. Cette recette peut s'adapter avec la plupart des courges d'hiver. On prendra simplement garde à utiliser  un peu moins d'eau avec les courges qui en rendent le plus ( musquée de Naples ou de Provence, sucrine du Berry, etc...).

     

     

    une recette :

     

    du chou frisé grand vert du nord
    des pommes de terre
    de l'oignon (cuisse de poulet du Poitou ou jaune paille)
    graines de moutarde
    sel
    poivre

    Eplucher les pommes de terre, les couper en gros dés et les faire cuire au cuit vapeur 20 minutes.
    Prendre les feuilles du chou uniquement, les laver, les couper en lamelle. Faire bouillir une casserole d'eau, et plonger les lanières de chou pendant 4 à 5 minutes (le chou reste bien vert, mais il devient beaucoup plus tendre).
    Pendant ce temps, éplucher l'oignon et l'émincer.
    Faire revenir l'oignon dans un peu d'huile avec les graines de moutarde, jusqu'à ce qu'il devienne translucide, puis ajouter les lanières de chou qui ont été blanchies mais sont toujours bien vertes. Quand les pommes de terre ont fini de cuire (vérifier qu'elles soient cuites), les transvaser dans la poêle et faire revenir 1 ou 2 minutes avec le chou, et l'oignon.
    Saler et poivrer selon votre goût.
    Servir chaud.

    Ceux qui aiment, peuvent aisément faire revenir des saucisses avec l'oignon et le chou (je pense que de la Montbélliard devrait très bien rendre).

     

    une autre:

     

    Mes premières Kale Chips

     

     

     

    Voilà j'ai même fait les premières chips de Kale à la maison.

     

    IMG_7426

     

    J'ai pris des feuilles de Kale (chou frisé non pommé), je les ai coupé en carrés de 8x8cm.

     

    IMG_7428

     

    Après les avoir dénervés, il suffit de les masser avec la sauce suivante:

     

    • 2cs de tahini
    • 2cs de Shoyu
    • 2cs d'huile d'olive

     

    J'ai étalé sur une plaque de four avec une feuille de papier sulfurisé. Et au four à 100°C pendant presque 2 heures. Le résultat est très friable et plein de goût.

     

    IMG_7425

     

    J'ai laissé une portion à l'air libre et on obtient une salade très végétale qui pourrait bien être mélangée avec de la salade verte, des tomates, des oignons blancs ou rouges...

     

    IMG_7436

     

     

     

    d'autres recettes et un reportage sur le chou frisé non pommé:

    http://madame.lefigaro.fr/recettes/videos-chef/citizen-kale-290713-441808


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :