• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Concoursb d'épouvantails

    Bonsoir,

    J'ai le plaisir de vous faire parvenir une annonce concernant le concours d'épouvantail concocté par des adhérents sur le jardin de partage!

    Bonne chance à toutes celles et ceux qui vont concourir et à vous de jouer..

     

     

     


    votre commentaire
  • L'intitulé de l’Animation : Samedi 12 avril 2014, de 14h30 à 17h

     

     

     

     

    "Jardin de partage, un p'tit coin de terre..."par l'AMAP des Sablons"


     

     

      

    votre commentaire
  •  

     

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Chers adhérents et producteurs partenaires,


    J'espère que cette année vous permettra de réaliser tous vos souhaits et pourquoi pas, de vivre vos rêves.
    J'espère aussi que nous continuerons à faire vivre, en actes, des valeurs et des idées auxquelles nous sommes sensibles et qui nous rassemblent.
    Je vous souhaite, au nom de tous les membres du conseil d'administration et des référents, une très bonne et heureuse année 2014!
    Pour Amandine Godbille, Marianne Le Hénaff Godbille, Geneviève Nouvel, Isabelle Grimoult, Annick Pelletier, Fabienne Hattiger, Sylvie Parant, Marie-Claude Boicherot, Régis Louis, Amélie Jaunay, Didier Clec'h, Anne-Cécile Joullié et Jean-Nicolas Vikélas,


    Susana Vikélas AMAP des Sablons
    amapdessablons@gmail.comhttp://amapdessablons.eklablog.com   

    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    http://www.francetvinfo.fr/invite-pierre-rabhi-semeur-d-espoirs_432672.html

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
    • Semaine de la Solidarité Internationale

       samedi 16/11/2013:projection du film de Pierre Rabhi

      voici le  programme de la Semaine de la Solidarité Internationale
      dont le slogan depuis deux ans, s'intitule : DroitS à l'essentiel
       Antoinette Ligan de l'Association Cap Sud Emergence  l'organise. 

      Programme de la Semaine de la Solidarité Internationale

      Programme de la Semaine de la Solidarité Internationale



      Comme les années précédentes, L'AMAP des Sablons y participera.
      Il y aura, en particulier, le samedi 16 novembre à 16h
      la projection du film de Pierre Rabhi
      "Au nom de la Terre" au cinéma Le Domino de Méru
      qui accueille cette manifestation.
      Les associations Cap Sud émergence, Sablons en Transition et l'AMAP des Sablons
      animeront le débat qui s'en suivra.
       
      Si vous pouvez réserver cette date, venez participer à cette semaine passionnante avec de nombreuses autres manifestations tout aussi intéressantes.
       
      Vous pouvez, en attendant cette date du 16 novembre autour du film de Pierre Rabhi, 
      cliquer sur le lien suivant pour découvrir ou mieux connaître Pierre Rabhi,
      et visionner l'entretien qu'il a donné à France Info le 14 octobre dernier :
      Il présente, entre autres, ses idées relatives à l'agriculture et l'agroécologie.
       

    votre commentaire
  • Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...

    Aujourd'hui, c'est la Journée contre le gaspillage alimentaire!  et moins de déchets.

    Vous en avez sûrement entendu parler... sinon, voici le lien : http://www.20minutes.fr/societe/1236961-20131015-gaspillage-alimentaire-un-francais-jette-20-a-30kg-nourriture-an-dont-7kg-encore-emballes

    A l'AMAP des Sablons comme dans d'autres associations,

    il est possible aussi de se mobiliser dans ce sens

    en essayant de penser à éviter le plastique jetable

    et en apportant par exemple,

    une boîte pour le fromage

    (comme on apporte sa boîte à œufs).

    N'hésitez pas à faire part de vos idées que nous partagerons.

    dans le gaspillage, il y a les dates de péremption en jeu! voici un article sur ce qu'il faut savoir!!

    Dates de péremption: Faut-il les respecter au jour près? suivez le lien ci-après:

     http://www.20minutes.fr/planete/787800-dates-peremption-faut-il-respecter-jour-pres

     

     

    Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...

     

    Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...

    Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...

    Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire...

     

     

     

     

     

     

     

    Le coût énergétique du gaspillage alimentaire

    L’alimentation est une des premières sources d’émission de gaz à effet de serre. Depuis la production jusqu’au traitement des déchets, le cycle de vie de la nourriture d’un Français moyen représente environ 20% du total de ses émissions quotidiennes.

    un site dans lequel beaucoup d'idées sont répertoriées:

     

    http://alimentation.gouv.fr/pacte-national-lutte-antigaspillage

    j'aime bien l'idée du gâchimètre:

    http://alimentation.gouv.fr/un-gachimetre-pour-lutter-contre

     

    Gaspillage alimentaire

    2014, année européenne de la lutte contre le gaspillage alimentaire

    http://alimentation.gouv.fr/reduire-de-moitie-le-gaspillage


    votre commentaire
  •  

    Compte-rendu de visite à la ferme du bout du haut chez Béatrice et Joël Laflandre et à la ferme de la Badrouille  chez Lydie Bellu et Patrick le dimanche 28 septembre 2013.

     

     

    Faisant route vers la chapelle sous Gerberoy à travers la très belle campagne isarienne, nous avons pensé à tous les bons produits que nous avons la chance de consommer depuis quelques années grâce au partenariat avec la plupart des producteurs.
    Nous nous sommes remémorés la visite de l'année précédente et en arrivant à la ferme du bout du haut nous avons retrouvé le sourire radieux de Béatrice alors que Joël était déjà sur l'exploitation pour débuter la visite avec des adhérents venus en famille.                                                
    Nous avons vu les chiens qui montaient la garde, les moutons, les pintades et toutes les volailles de la ferme ainsi que des poulets : Joël en a montré un tout petit à l’un des enfants présents qui s’est étonné de voir son cou dénudé…c’est de là qu’ils tirent leur nom : les poulets cou-nu !

    Toutes les volailles vivent sur 2 hectares de prairie dans des parcelles de 2000m2 clôturées.

    Il ya aussi des moutons qui servent à la tonte de l’herbe. Les animaux sont en plein air dans chaque enclos. Ils peuvent rester aussi dans les bâtiments en dur à certains petits moments. Un système d’ouverture et de fermeture de trappe permet de les faire rentrer dans les enclos lorsque nécessaire. Les enclos sont paillés pour la propreté et le confort des animaux. L’évacuation est faite régulièrement et les déchets sont transportés vers le lieu chez un agriculteur pour en faire du fumier (échange paille contre fumier).

    Les auges ont été fabriquées par Joël Laflandre pour recevoir l’alimentation mouillée pour l’appétence des animaux.

    Il y a aussi un carré d’orties (pour les dindes et les pintades : leurs fleurs sont hyper protéinées).

     

    Béatrice et Joël nous ont expliqué tout ce qui fait leur quotidien, prendre soin des animaux, les nourrir, surveiller leur état de santé, organiser la production de produits transformés, gérer et préparer les commandes, faire les marchés (à Beauvais le samedi matin et à Saint-Paul le dimanche matin), etc….

    Ils sont mobilisés un grand nombre d’heures par jour et la période de fin d’année est un moment plus dense encore, si c’est possible…

    Nous avons abordé la question de l’alimentation des bêtes : elle est composée de céréales (blé, orge, maïs) fournis par des producteurs avec un complément azoté ajouté sur place par Joël Laflandre.

    L’agriculteur de la commune fournit le blé et l’orge (cultivé par l’éleveur pour nourrir ses vaches laitières) et il concasse désormais aussi le blé (car l’outil qu’il possède est beaucoup plus rapide que le moulin que possède Joël Laflandre).

    Les grains de maïs non traités sont fournis par la coopérative de Gournay en Bray (Seine maritime).

    Le complément azoté est la féverole (protéine végétale). Le complément minéral vient de PAU car il est de qualité et il n’y a rien que des algues calciques broyées sans traitement pour les oligo-éléments.

    Nous avons aussi vu les lapins, qui prospèrent bien !

    Puis nous avons goûté au flan délicieux de Béatrice ! Un vrai régal.

     

    ( pour en savoir plus sur la ferme du bout du haut:

     

     

    http://www.keldelice.com/producteurs/ferme-du-bout-du-haut

    http://www.leparisien.fr/beauvais-60000/impossible-d-oublier-le-foie-gras-10-12-2011-1760721.php

     

     

     

     

    Après un super moment de convivialité nous avons quitté nos producteurs de volailles et nous sommes rendus chez Lydie et Patrick à la ferme de la Badrouille où nous avons été accueillis par les deux enfants du couple.

    Nous avons fait le tour de la ferme en passant par la chèvrerie et la salle de traite car c’était l’heure…Patrick s’en occupait. Juste derrière, nous sommes allés dans une salle que Lydie va transformer en salle d’accueil pour les visites pédagogiques. Lydie a commencé à tout débarrasser pour pouvoir faire les aménagements nécessaires.

    Nous avons ensuite vu le labo où Lydie passe beaucoup de temps et où les idées viennent pour les nouveaux projets…les fromages de chèvre cendrés étaient déjà en préparation : 1litre de lait pour un fromage ! Pour les fromages frais, il y a 2 jours d’égouttage avant le démoulage le jour-même de la distribution

    Lydie nous a ensuite présentés à Saucisse, le petit cochon de la famille et aux trois vaches dont une a mis bas d’une petite génisse le mardi 1er octobre.

    Nous avons poursuivi la visite en passant par l’extension de la chèvrerie que Lydie et Patrick vont réaliser (surtout Patrick), en grande partie grâce aux contrats de l’AMAP des Sablons ! Le nombre de biquettes (100 à l’heure actuelle) va doubler avec les naissances à venir et il faut pouvoir les accueillir et les loger.

    Nous avons vu le poulailler géant et, au loin, dans les champs deux chevaux. Le chien et le chat de la maison sont venus nous saluer et pour terminer la visite nous avons pu savourer un  très bon gâteau au chocolat, fabrication Lydie !

     

    Pour en savoir plus sur la ferme de la Badrouille et Lydie bellu :

    http://badrouille.free.fr/

     

     

    Nous remercions Béatrice et Joël et Lydie et Patrick et leurs enfants pour leur accueil. Nous sommes très heureux de pouvoir continuer ce partenariat de qualité et de voir que leurs projets se réalisent et se concrétisent.

     

     

    Ils ont toujours de nouvelles idées et le dimanche 13 octobre, au marché fermier de Beauvais, vous pourrez découvrir le nouveau produit de Joël et le nouveau fromage de Lydie qui concourent pour le prix (qu’ils ont gagné chacun à leur tour les deux dernières années !).

     

     

     




    votre commentaire
  • http://www.oise.fr/reseau/event_calendar/view/78846/le-marche-fermier

     

    Marché fermier ce dimanche 13 octobre 2013

    Venez nombreux


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Portes ouvertes chez nos maraîchers partenaires Dimanche 6 octobre 2013

    Quelques petites précisions pour la visite de ce dimanche :
    - Nous vous attendons à 10h dimanche matin, avec conjoints / enfants / chiens / lapins / couics .... équipés si possible de chaussures solides. Nous ferons une petit tour des cultures, puis nous lancerons le chantier courges.  - Merci d'amener un repas à partager ( une salade / un gâteau ... ) ou une boissons pour notre pique-nique inter AMAP du midi, et nous continuerons le chantier l'après midi.
    - S'il vous reste des places libres dans vos voitures depuis paris ou environs, merci de me prévenir, je transmettrai aux personnes "non motorisées" pour du covoiturage.

    Pour venir :

    En Voiture depuis Paris : aller à Beauvais (A16 dir Amiens - Calais); à Beauvais suivre Abbeville-Eu-Le Tréport. Traverser les villages de Troissereux, Saint Omer en Chaussée. Après Saint Omer, prendre la 2ème à droite dir. La  Neuville sur Oudeuil. Traverser la Neuville, à l'église, tourner à droite, à l’arrêt de bus tourner à gauche, puis première à droite dir. Blicourt. Sortir du village : c'est là ! 

     

    En train depuis paris gare du nord : la gare la plus proche de chez nous est Marseille en Beauvaisis, avec un changement à Beauvais. Nous viendrions vous chercher en voiture. Merci, si vous venez en train, de prendre celui qui part de Paris à 8h01 et qui arrive à 9h44 à Marseille (Paris-Marseille en 1h30, c'est mieux que le TGV !!) c'est beaucoup plus pratique pour nous....


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique